Quand la Lorraine se transforme

Le

6e étape des Journées de la Transformation 2022 pour Philippe Coy qui était en déplacement en Meurthe-et-Moselle, et qui rencontrait les buralistes du département, en compagnie du président départemental, Hervé Garnier, et du Président régional, Alain Sauvage.

Dans une zone très largement impactée par les conséquences d’un marché parallèle, qui sévit à nouveau depuis la fin des confinements, la journée avait pour but principal de venir échanger sur les derniers mois du Fonds de transformation et les opportunités commerciales pour le réseau, notamment en matière de services.

Avec une trentaine de buralistes engagés dans le Fonds, la journée a démarré à Badonviller, chez Delphine et Stéphane. Avec le concours du maire de la commune, le bureau de tabac a été transféré dans un local plus spacieux, et le couple a pu développer les activités complémentaires : service colis, paiement de proximité, produits postaux…

C’est le retour de la convivialité dans notre établissement, nous en sommes très fiers.

Place à la jeunesse

Les visites suivantes ont été orientées vers de jeunes buralistes en activité. D'abord à Geberviller, chez Vincent, pur produit de la commune qui s’est lancé 1 mois avant le premier confinement. Puis à Lunéville, chez Olivier, qui a développé l’offre de restauration rapide et qui souhaite revoir sa partie tabac. Les visites terrain se sont conclu à Nancy, en premier lieu chez Daniel qui a transformé son établissement associant services et praticité dans son établissement.

Nancy

 

Philippe Coy s’est rendu par la suite dans le quartier historique de Nancy, chez Marie-Noëlle, qui consacre une offre de cadeaux souvenirs pour les touristes avant de saluer Malek, buraliste sur la place Stanislas, qui retrouve également petit à petit les touristes sur la place historique du cœur de ville.

Des élus politiques en demande

Durant cette journée, Philippe Coy et Hervé Garnier ont également rencontré plusieurs élus pour partager les travaux du réseau et les enjeux des territoires. D’abord avec Thibaut Bazin, député du département, puis autour d’une table ronde à l’Association des maires de Meurthe-et-Moselle réunissant Marie-Rose Falque, Présidente de l’ADM54, Caroline Fiat, députée, Jacques Lamblin, 1er VP de la Communauté de communes Lunévillois

Dans cette réunion, le besoin de faire vivre les centres-villes et d’apporter davantage de services publics était le vœu de tous.

on a besoin de vivre ensemble et d’associer la ruralité et les centres-villes urbains

Une promesse qui prend forme par la relation officielle entre la fédération départementale des buralistes de Meurthe-et-Moselle et l’ADM 54, signée en 2018 et qui permet un échange constant entre les buralistes et les décideurs locaux.

Nancy

 

La journée s’est conclue par la très attendue réunion d’information auprès des buralistes du département pour échanger sur les nouvelles pistes de business à développer et les moyens de lutter contre le marché parallèle. Meuse, Moselle, Vosges et Meurthe-et-Moselle : les buralistes des 4 départements s’étaient donné rendez-vous pour recueillir toutes les dernières infos du réseau.

Premier réseau de commerces de proximité

24 000 points de vente sur tout le territoire, ouverts environ 12 heures par jour, 6 jours sur 7.

Annuaire des buralistes