Plaisir, Maurepas, Elancourt… les Yvelines à l’heure de la Transformation

Le

C’est un département bien singulier ! Les Yvelines est un département regroupant 259 communes mais de l’une à l’autre, on peut facilement passer d’un centre péri-urbain à une commune plus rurale. C’est pourquoi Philippe Coy et Sophie Lejeune étaient en déplacement dans le département sur le secteur de Plaisir, ville au programme action coeur de ville, afin de rencontrer les buralistes.

Sous l’impulsion de l’élu départemental, Jean-François Vigouroux, l’heure était à l’information et aux opportunités de demain pour les 321 buralistes du département.

  • 4 visites buralistes

Tabac Presse à Plaisir

Pascal est un buraliste qui a déjà repensé son point de vente il y a 5 ans, pour ne pas subir le contrecoup du marché de la Vape. Il avait donc étoffé sa gamme de produits à l’époque et reste un commerçant attentif aux évolutions du marché pour rester toujours dans les tendances des consommateurs.

Le Nemrod à Plaisir

Adrien est un buraliste qui a le souci de bien faire. Jeune buraliste, son bar tabac est un lieu incontournable de la ville, si bien qu’il a développé sa charte visuelle. Sa grande passion, c’est le café, il compte d’ailleurs développer une offre de torréfaction à faire rougir les plus grands amateurs de café, à commencer par le président national Philippe Coy.

Le Grenier, à St Nom la Bretèche

Victor Joao est situé dans une commune plus rurale et était demandeur d’informations sur la Transformation, Son fonctionnement, ses atouts, ses idées… l’exemple type de rencontre qui permet d’échanger sur les envies du commerçant et ainsi transformer son bureau de tabac en commerce de proximité multiservices.

Tabac des 7 mares, à Elancourt

Yannick a un MagPresse en plein cœur d’Elancourt et vient de réaliser son audit avec le groupe Nap pour réorganiser tout son magasin et valoriser son offre marchande. Il compte d’ailleurs s’appuyer sur le nouveau concept du groupe, Point Plus.

  • Rencontre avec les élus

Durant cette journée Transformation, Philippe Coy et Sophie Lejeune ont rencontré les députés Jean-Michel Forgous et Aurore Bergé, afin d’évoquer toute l’étendue des offres du réseau. Dans un contexte inquiétant (le département des Yvelines compose la grande couronne de l’Ile-de-France et est classé en zone d’alerte renforcé), il était important de souligner le rôle majeur des buralistes depuis le début de cette crise et le lien social qu’il maintienne dans les territoires.

Les élus de la Confédération ont également rencontré le maire de Maurepas, Grégory Garestier, pour évoquer l’évolution économique de la ville de Plaisir et son programme Cœur de ville.

Prochaine étape > Caen, le 2 novembre

Premier réseau de commerces de proximité

24 000 points de vente sur tout le territoire, ouverts environ 12 heures par jour, 6 jours sur 7.

Annuaire des buralistes