La Transformation fait sa rentrée dans l’Oise !

Le

Après la Loire en juin dernier, c’était au tour de l’Oise d’accueillir le jeudi 16 septembre une nouvelle étape du tour de France de la Transformation. Visites de collègues, échanges passionnés et partages d’expérience étaient au cœur de cette journée de rentrée particulièrement riche en rencontres.

C’est à Beauvais que Serdar Kaya, Président départemental de l’Oise, accueillait ce jeudi Philippe Coy, Président de la Confédération des buralistes et Philippe Alauze, Président de la Fédération Ile-de-France, afin de mesurer les dynamiques à l’œuvre dans le département. L’objectif était double :  aller d’une part à la rencontre de quelques-uns des 61 buralistes isariens déjà inscrits dans un processus de Transformation, et convaincre d’autre part de nouveaux collègues de franchir le pas.  

Chez Saïda

Cette journée en terres Picardes a mis en perspective toute la richesse et la diversité du réseau des buralistes local : de la civette typique qu’Hocine et son épouse ont repris il y a deux ans, à quelques pas de la Cathédrale de Beauvais, en passant par l’établissement de Saïda, jouxtant l’aéroport, totalement rénové et repensé pour accueillir une nouvelle clientèle, sans oublier le point de vente de l’entreprenant Saïd, à la tête de sa quatrième affaire et premier transformé du département.  

Point de vente de Saïd

Si la Transformation était bien évidemment le fil rouge des 8 visites organisées par Serdar Kaya, elles ont également permis d’évoquer de nombreux autres sujets : la succession – avec Christophe et Valérie qui, après 20 ans de bons et loyaux services dans un quartier populaire de Beauvais, envisagent aujourd’hui de passer la main –, les aides et dispositifs d’accompagnement proposés par la CCI, chez Citak et son compagnon –, la reconversion et les premier pas dans la profession, avec Jean-Pierre à Troissereux, buraliste depuis seulement quelques semaines après une longue carrière en tant qu’artisan taxi. 

Chez Citak

Surtout, cette journée a confirmé le regain d’intérêt des médias et des pouvoirs publics pour le réseau des buralistes. Une dynamique qui a pu être observé chez Antoine, gérant du Lutetia à Beauvais, véritable institution où toutes les générations se pressent pour déjeuner et boire un verre, en compagnie de Charles Loquet, Adjoint au maire et Vice-Président du département, et Stéphane Coffin, Président de la CPME de l’Oise.

Le Lutetia

Une journée, enfin, qui s’est clôturée par une réunion d’information à laquelle les buralistes de l’Oise ont répondu présents. Evolution des attentes clients, des modes de consommation et des nouvelles offres : tous les sujets ont pu être évoqués avec la quarantaine de collègues présents.

 

Réunion JDT

 

La semaine prochaine, la Transformation fera une halte dans le Vaucluse. Nul doute que le soleil et la passion seront, comme dans l’Oise, au rendez-vous… !

Premier réseau de commerces de proximité

24 000 points de vente sur tout le territoire, ouverts environ 12 heures par jour, 6 jours sur 7.

Annuaire des buralistes