Sur l'île de beauté, on se transforme aussi

Actualités

Par Maison des buralistes
Le 15/04/2019 à 12H00
 

Sur l'île de beauté, on se transforme aussi

 

Les Journées de la Transformation réunissaient vendredi 12 et samedi 13 avril, les buralistes Corse à Ajaccio et à Borgo. 

 

Nos tout récent adhérents ; la Chambre Syndicale des buralistes a voté son adhésion à la Confédération des buralistes en octobre dernier ; ont accueilli avec chaleur ces deux rendez-vous incontournables pour échanger sur l’évolution de notre métier et de nos points de vente.

 

Ce fut l’occasion, comme pour chaque journée, pour Philippe Coy, président de la Confédération des buralistes et Sophie Lejeune, secrétaire générale, accompagnés par José Oliva, président de la Chambre Syndicale Corse et son homologue du Var, Philippe Valentin et Christian Walosik, président de la Fédération Méditerranée, de rencontrer également des élus locaux et les présidents des CCI.

 

 

 

Vendredi 12 avril, Ajaccio

 

Le temps de revenir de l’Assemblée Générale du Finistère qui s’était déroulée la veille au soir,  et les représentants de la Confédération sont arrivés à Ajaccio en fin d’après-midi pour rencontrer M. Ricci au Tabac du Maure à Porticcio.

 

 

Installé depuis 1984, il n’a cessé de faire croître son offre autour du tourisme. Il y a 1 an et demi, il a intégré la FDJ créant « un ensemble qui permet de s’adresser à une clientèle large » a-t-il expliqué

 

 

Toujours à Porticcio, à la Plume d’Or, Anthony Smerdjean témoigne : « On développe bien la vape, nos clients fumeurs trouvent une certaine logique à acheter chez nous parce qu’on sait les conseiller et les orienter vers le vapotage plutôt que de les voir partir ailleurs. »

 

 

A 18h, les buralistes de la région d’Ajaccio étaient réunis pour en savoir plus sur le Fonds de Transformation et poser leur question, exposer leur cas personnel et leurs projets à leurs élus nationaux. 


 

C’est José Oliva en tant que présidents des buralistes corses qui a lancé la réunion : “La Corse a un sujet de fiscalité sur le tabac, qui nous fait craindre pour nos équilibres et plus globalement pour l’emploi insulaire. Nous n’oublions pas néanmoins que nous sommes commerçants de proximité et l’importance du plan de Transformation.”

 

Paul Marcaggi, président de la CCI de Corse du Sud et lui-même commerçant a profité de cette réunion pour faire une belle annonce : “Nous souhaitons soutenir vos démarches de Transformation et au-delà des audits, nous souhaitons prendre en charge les frais inhérents à ces dossiers pour vous montrer notre attachement, à vos côtés.“

 

 

La présentation du fonctionnement du Fonds a bien sûr donné lieu à de nombreuses questions telles “Que se passe-t-il si j'ai des contraintes ou que l'audit fait émerger des points que je ne peux pas mettre en place (...) en raison du bail par exemple ?” et des témoignages : “J’avais un projet. En apprenant la mise en place du Fonds j’ai décidé d’aller au delà. J’ai appelé la plateforme et j’ai eu des gens impliqués, de très bons conseils. J’en suis à ma pré-validation, ça avance bien.

 

Les inquiétudes légitimes non liées au Fonds ont également étaient exprimées notamment sur le tarif à 10€ du paquet de cigarette.

 

Une situation de concurrence déloyale avec les autres pays d’Europe et en totale contradiction avec la politique de santé publique mise en place par le gouvernement qu’a souligné Philippe Coy :

Les écarts de prix du tabac en Europe devront être pris en compte par les candidats aux Européennes. Sinon, on va tout droit vers une catastrophe sanitaire à l’échelle de l’union.” 


La soirée s’est terminée autour d’un buffet favorisant les échanges en tête à tête.


 

Samedi 13 avril, sur la route d’Ajaccio à Borgo

 

 

José Oliva, président de la Chambre syndicale Corse avait programmé plusieurs visites de collègues sur la route qui devait mener l’équipe de Journées de la Transformation jusqu’à Borgo.

 

Première visite à Corte, chez Nonce Bianchi qui tient un Mag’Press et présente une large offre pêche dont il est spécialiste. Il envisage  un projet de Transformation partielle d’ici peu.


Direction Aleria, chez Ange Fraticelli. Son point de vente est au carrefour de la vie locale et touristique.

Produits locaux, adaptation permanente aux saisons, sans oublier la vape pour laquelle il met un assistant conseil digital à disposition de ses clients désireux de mieux comprendre les produits du vapotage.

 

 

A Borgo, Luc Chautard, buraliste et président de Culture Presse en Corse, a transformé la totalité de son magasin avec un zoning précis de l’offre.

Côté vapotage , 3 écrans animent un espace professionnel. Côté boutique : 5 univers marchands repensés, réorganisés.

 

Puis, comme à Ajaccio, les collègues buralistes de la Corse du Nord se sont réunis pour eux aussi approfondir leur connaissance et leur compréhension du Fonds de transformation, pour se l’approprier et pouvoir l’utiliser dans la transformation de leur point de vente et de leur vision du métier.

 

Le député Michel Castellani et Anne-Marie Natali, maire de Borgo avaient tenu à rencontrer Philippe Coy et Sophie Lejeune pour échanger sur la place des buralistes dans l’animation de leur territoire, témoignant pendant la réunion. 

 

On doit être vigilant vis à vis des #buralistes, car si on déstabilise trop fort votre réseau, on va encore supprimer du lien social. Il faut l’avoir à l’esprit. […] La situation de l’UE crée des distorsions d’un pays à l’autre et je pense que le Gouvernement restera ferme sur sa politique tabac. Il faut le considérer et trouver des solutions ; je reste à votre disposition pour vous aider.”  a déclaré Monsieur Castellani. 

 

De son côté, Madame le maire a ouvert la réunion en saluant “les nombreux amis buralistes qu’elle voit dans cette salle et qui font vivre les villes et villages du territoire.”

 

Suivie par Jean Dominici, président de la CCI : “Nous souhaitons accompagner particulièrement votre profession au travers des audits de #Transformation. Vous êtes souvent le centre de gravité du commerce là où vous êtes implantés, cela mérite soutien.” 


La prochaine journée de la Transformation aura déjà lieu ce mercredi 17 avril à Angers. Nous vous donnons rendez-vous à l’hôtel Mercure - Lac du Maine - 2, rue du Grand Launay à Angers.

 

A propos...

23-25 rue Chaptal - 75009 Paris

Tél. : 01 53 21 10 00

Fax : 01 53 21 10 09

E-mail : laconfederation@buralistes.fr

 

Site édité par

conf

Salon annuel des buralistes

Presse

maisondesburalistes.fr

La Maison des Buralistes :

découvrez le site

professionnel

des buralistes

mdb logo