Rapport Sun 2017 de KPMG, la France numéro 1 de la contrebande

Actualités

Par Maison des buralistes
Le 10/08/2018 à 11H03
 

Rapport Sun 2017 de KPMG, la France numéro 1 de la contrebande

Le rapport Sun 2017 de KPMG, réalisé en collaboration avec le think tank britannique RUSI (Royal United Services Institute)mandaté par Philip Morris et BAT, a été publié la semaine dernière.

 

Au niveau Européen, la consommation totale issue des marchés parallèles s’élève à 8,7% en 2017 soit 44,7 milliards de contrefaçon et contrebande consommés.Cela équivaut à 10 milliards d’euros de recettes fiscales en moins pour les gouvernements.

 

La France se situe sur la 1ière marche du podium avec un marché de la contrefaçon s’élevant à 14,3 milliards, soit 24,6 % de la consommation de cigarettes (27,1% en 2016).

 

Ce chiffre se décompose de la façon suivante :

  • 13,1 % : produits de contrebande et contrefaçon
  • 11,5 % : achats frontaliers, quel que soit l’usage de ses achats

 

Ce marché parallèle est principalement issu de 4 pays :  

  • L’Espagne avec 2,8 milliards de cigarettes
  • L’Algérie avec 2,4 milliards de cigarettes
  • La Belgique avec 1,3 milliard de cigarettes
  • Le Luxembourg avec 1,1 milliard de cigarettes

 

Ces chiffres 2017 montrent une fois encore que le trafic est une réalité bien ancrée dans le territoire, comme peuvent en témoigner les buralistes de toute la France.

Il est donc nécessaire de poursuivre la lutte localement, en France, comme globalement, sur le plan européen.

La légère baisse enregistrée, qui en soit reste une bonne nouvelle, ne doit pas faire oublier que l’on parle d’une cigarette sur quatre issue des trafics. Un niveau très important.


Il faut poursuivre l’intensification de la lutte contre les trafics de tabac en France :

  • Intensification des contrôles par les Douanes. Une priorité inscrite au protocole d’accord signé le 2 février avec Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics. La multiplication des saisies depuis le début de l’année le démontre.
  • Partenariat avec la Fédération Nationale des Transports pour rendre obligatoire l'étiquetage des bagages ainsi que l'information auprès des voyageurs des quantités maximum de tabac transportables par les particuliers.


Il faut agir en réduisant les écarts de prix en Europe :

  • Un plan de réduction des écarts des prix du tabac en Europe est nécessaire. Ces différentiels tarifaires sont la seule raison de l’existence du marché parallèle du tabac, il faut donc traiter le problème à sa source. 


La lutte contre les trafics de tabac est d’autant plus impérative que les buralistes engagent la transformation de leur métier, en entrepreneurs responsables, acteurs face aux enjeux de santé publique liés à leur activité.

 

A propos...

23-25 rue Chaptal - 75009 Paris

Tél. : 01 53 21 10 00

Fax : 01 53 21 10 09

E-mail : laconfederation@buralistes.fr

 

Site édité par

conf

Salon annuel des buralistes

Presse

maisondesburalistes.fr

La Maison des Buralistes :

découvrez le site

professionnel

des buralistes

mdb logo